25 février 2021



Cher(e) ami(e) de Grand Seiko et de Seiko,

Cette année, nous célébrons le 140e anniversaire de la création de Seiko, fondée par mon arrière-grand-père, Kintaro Hattori. C’est pour moi l’occasion de revenir sur notre riche héritage et les exploits de nos prédécesseurs afin de mieux préparer notre avenir.

Kintaro a dirigé l’entreprise jusqu’à sa mort, en 1934. Surnommé « le roi de l’horlogerie orientale », il a forgé la réputation de haute qualité et de grande précision de l’entreprise en la guidant à travers des périodes de prospérité et de récession pour en faire la manufacture horlogère numéro 1 du Japon. Je sais qu’il serait fier de notre système de production à intégration verticale, qui gère l’intégralité de nos activités, de la phase de conception initiale à la production de composants, en passant par le développement de matériaux. Mais nos procédés de production et notre business model ne sont rien à côté de l’héritage que Kintaro nous a laissé. Nous lui devons notamment la vision qu’il avait pour Seiko : celle d’une marque de confiance, qui chérit ses clients et partenaires

Son mot d’ordre — « Toujours un temps d’avance » — se doublait d’une leçon qu’il répétait inlassablement à ses collaborateurs : « Inutile de courir. L’essentiel est de toujours progresser ». Ses mots trouvent toujours un écho en cette période difficile qui nous force à nous réinventer pour construire un avenir meilleur.

Je suis sûr que Kintaro serait fier de nos récents accomplissements et que notre programme 2021, fidèle à sa vision et son esprit, aurait répondu à ses ambitions.

Nos collections continuent d’incarner les idéaux de Kintaro. Parions que l’année à venir marquera le début d’une nouvelle ère pour Seiko et Grand Seiko.



Cordialement,






Shinji Hattori
Président et PDGa

Partager
  • Facebook
  • Twitter