Une recréation fidèle de la toute première montre sport Seiko.

La première montre Alpinist Seiko a été présentée en 1959 en réponse aux attentes des alpinistes et des amateurs de sport de plein air. Acclamée par la critique et le public dès sa sortie, elle a acquis au fil des décennies suivantes une réputation qui va bien au-delà du marché japonais auquel elle était initialement destinée. Tout premier modèle sport de la marque, elle a ouvert une voie qui a mené, pendant les décennies suivantes, au développement de nombreux autres instruments de mesure dédiés au sport, des chronomètres aux montres de plongée. Si l’Alpinist a conservé son âme, son design a évolué au fil du temps. Aujourd’hui, la première montre Alpinist de 1959 renaît dans une recréation aux riches fonctionnalités, comme l’ensemble des modèles de la collection Prospex, qui doit d’ailleurs son existence à ce modèle de 1959.

Aussi éblouissante aujourd’hui qu’il y a 62 ans.

La montre Alpinist originale de 1959

Née en 1959 sous l’appellation Seiko Laurel Alpinist, cette montre marque un nouveau départ pour Seiko, qui fait ainsi son entrée sur le marché des montres sport. Son fond vissé empêchait l’infiltration de particules de sable ou de poussière dans le boîtier. Son robuste bracelet en cuir protégeait la montre contre la transpiration. Les index, ainsi que les aiguilles des heures et des minutes, possédaient tous des inserts lumineux garantissant une excellente lisibilité dans le noir. Elle doit également son nom « Alpinist » aux quatre index des heures, à trois, six, neuf et douze heures, en forme de montagnes. Ces quatre index clairement différenciés représentaient les quatre points cardinaux d’une boussole, avec un index distinct à douze heures pour garantir une parfaite lisibilité sous tous les angles de vue. Le succès de cette configuration lui a valu d’être reprise, aujourd’hui encore, dans le design de nombreuses montres de sport Seiko.

Bracelet en cuir protégé par une manchette.

Cette recréation redonne vie à l’Alpinist de 1959 jusque dans les moindres détails. Comme sur le modèle original, les larges index des heures se démarquent sur le cadran noir brillant, sur lequel les index des minutes forment un deuxième cercle. Tous possèdent évidement un revêtement Lumibrite pour une parfaite lisibilité dans le noir. Le verre saphir box-shaped reproduit fidèlement les courbes du verre bombé de l’originale. Comme son prédécesseur, la montre est montée sur un bracelet en cuir à coutures zig-zag.

Une montre plus plate et plus performante 
Fidèle à l’original en termes de design, cette recréation intègre les technologies et fonctionnalités qui font la renommée de Prospex. Elle intègre maintenant : un guichet de date entre quatre et cinq heures et affiche une étanchéité à 10 bar. La surface intérieure du verre saphir box-shaped est recouverte d’un revêtement antireflet qui assure une grande lisibilité sous tous les angles. Le boîtier n'est plus épais que de 1,0 mm par rapport au modèle original malgré l’intégration de la fonction date et les performances accrues.

Cette recréation en édition limitée à 1 959 exemplaires au monde sera disponible à partir d’août 2021 dans le réseau des boutiques Seiko et des chez les revendeurs agréés sélectionnés.

La collection Prospex s’enrichit de trois réinterprétations modernes de l’Alpinist.

Outre cette édition limitée, Seiko présente trois autres montres en hommage à l’Alpinist de 1959. Toutes inspirées du design emblématique du modèle d’origine, elles affichent un style moderne et intègrent cependant des technologies et fonctionnalités avant-gardistes. Les trois aiguilles sont recouvertes de Lumibrite et les index reposent sur des socles en argent offrant un effet 3D. Les boîtiers sont polis pour un look plus moderne et une parfaite harmonie avec le contour délicatement bombé du boîtier et du cadran.

Les trois montres sont équipées du calibre 6R35, avec réserve de marche de 70 heures. Protégées par un verre saphir bombé, les trois modèles sont étanches à 20 bar. Deux montres sont proposées sur des bracelets en acier inoxydable, tandis que la version à cadran vert est montée sur un bracelet en cuir
 
Toutes intégrées à la collection Prospex, elles seront commercialisées à partir d’août 2021 dans le réseau des boutiques Seiko et chez les revendeurs agréés sélectionnés à travers le monde.

Seiko Prospex Recréation de l’Alpinist de 1959

SJE085

Calibre 6L35
Fréquence : 28 800 alternances par heure (8 par seconde)
Réserve de marche : 45 heures
Nombre de rubis : 26

Caractéristiques
Boîtier en acier inoxydable
Verre saphir bombé avec traitement antireflet
Fond du boîtier vissé
Diamètre : 36,6 mm, épaisseur : 11,1 mm
Étanchéité : 10 bar
Résistance magnétique : 4 800 A/m
Bracelet en cuir de veau avec manchette
Prix de vente conseillé en Europe : 3 000 €
Édition limitée à 1 959 exemplaires au monde

Seiko Prospex Réinterprétation moderne du modèle Alpinist de 1959

SPB241

SPB243

SPB245

Calibre 6R35
Fréquence : 21 600 alternances par heure (6 par seconde)
Réserve de marche : 70 heures
Nombre de rubis : 24

Caractéristiques
Boîtier en acier inoxydable
Verre saphir bombé traité antireflet
Fond de boîtier vissé transparent
Diamètre : 38,0 mm, épaisseur : 12,9 mm
Étanchéité : 20 bar
Résistance magnétique : 4 800 A/m
Bracelet en acier inoxydable, boucle déployante avec bouton-poussoir (SPB241/SPB243)
Bracelet en cuir de cheval avec boucle déployante avec bouton-poussoir (SPB245)
Prix de vente conseillés en Europe : 750 € (SPB241, SPB243), 730 € (SPB245)

Partager
  • Facebook
  • Twitter