Une recréation de la King Seiko KSK, SJE083.

Jamais auparavant dans l'histoire de l'entreprise, il n'y avait eu une période de créativité et d’accomplissement aussi intense. De la première Grand Seiko en 1960 au chronographe automatique en 1969, les années soixante ont été une décennie d'avancées importantes dans le développement technique et le design qui ont jeté les bases du succès futur de la société dans le domaine des montres de prestige.

Aux côtés de Grand Seiko, une autre collection en particulier a démontré la capacité de l'entreprise à créer des montres mécaniques de haute précision. Elle s'appelait King Seiko, en plus de sa précision, elle offrait un design robuste mais élégant qui symbolisait la haute qualité de sa conception.

2021 signe le 140ème anniversaire de la fondation de Seiko et une recréation de la deuxième collection de King Seiko, connue sous le nom de King Seiko KSK, sera éditée pour célébrer cet événement.

Le profil caractéristique de King Seiko KSK

La King Seiko KSK de 1965 présentait un profil angulaire distinctif.

Quatre ans après l'introduction de King Seiko, une deuxième ligne connue sous le nom de King Seiko KSK a été créée. Alimentée par un calibre à remontage manuel 25 rubis, la King Seiko KSK introduite en 1965 a marqué un nouveau départ dans le design. Contrairement aux douces courbes arrondies de la première création de King Seiko, le boîtier de la KSK était étonnamment saillant et anguleux et avait une allure contemporaine. Ses surfaces planes et ses angles à multiples facettes captaient la lumière sous n'importe quel angle et procuraient à la montre un éclat à la fois inédit et saisissant. Avec sa fonction stop seconde et son étanchéité, elle offrait un haut niveau de fonctionnalité qui, associé à son design distinctif, a rapidement fait de la KSK une montre fortement plébiscitée par les amateurs de montres japonais, en perpétuelle croissance.

La nouvelle recréation fait renaître le modèle KSK de 1965 dans les moindres détails. L’alliance du cadran plat avec des index facettés et de larges aiguilles acérées recrée l'élégance raffinée de l'original. Les cornes saillantes aux surfaces planes et aux angles nets bénéficient du polissage Zaratsu, qui assure un effet poli miroir sans aucune distorsion.

L'index à douze heures facetté et texturé
assure une grande lisibilité. 

Le fond du boîtier porte le 
même emblème que l'original.

Tout comme sur le premier modèle KSK, l'index à douze heures brille de mille feux grâce à la complexité
de ses facettes. Le fond du boîtier porte le nom de King Seiko et le même blason que l'original, la boucle
est elle aussi une reproduction fidèle. La marque Seiko et la lettre "W" qui indique l'étanchéité de la KSK
sont gravées sur la couronne. 

La boucle et la couronne du modèle KSK de 1965 sont fidèlement recréées.

Alimenté par le fin calibre automatique 6L35 de Seiko

Bien que la recréation soit fidèle en tous points à la conception originale, elle est totalement à la pointe de la technologie, de la fonction et de la forme. Abritant un mouvement automatique et l'ajout d'un guichet de date, la nouvelle montre conserve son profil affiné et ne mesure que 0,5 mm d'épaisseur de plus que l'originale, grâce à la finesse du calibre 6L35. Le mouvement à huit alternances par seconde possède 26 rubis et offre une réserve de marche de 45 heures. Le boîtier est légèrement plus large que l'original, à 38,1 mm, et le verre est un saphir boxed-shaped dont la surface intérieure est recouverte d'un revêtement anti-reflets qui assure une grande lisibilité sous tous les angles. La résistance du boîtier est également renforcée par le revêtement super dur qui protège la montre des rayures. 

La recréation King Seiko KSK sera disponible à partir de janvier 2021 en édition limitée à 3 000 exemplaires dans les boutiques Seiko et chez une sélection de partenaires dans le monde entier. 

SJE083

  • Calibre 6L35
  • Alternances : 28 800 alternances par heure (8 par seconde)
  • Réserve de marche : 45 heures en pleine charge
  • Nombre de rubis : 26
  • Caractéristiques
  • Boîtier en acier inoxydable avec revêtement ultra-résistant 
  • Verre saphir avec revêtement anti-reflets
  • Fond de boîtier vissé 
  • Diamètre : 38,1 mm, Épaisseur : 11,4 mm 
  • Étanchéité : 5 bar
  • Résistance magnétique : 4 800 A/m
  • Bracelet en cuir de crocodile
  • Prix de vente public conseillé en France : 3 400 € 
  • Edition limitée de 3 000 pièces monde.
Partager
  • Facebook
  • Twitter